Le processus de prise des décisions qui intéressent les citoyens

Nous avons rencontré le secteur famille d’un de la Maison de la Culture et des Loisirs de La Roche-Posay le 12 mars 2016 pour faire connaissance et échanger sur ce que nous pourrions éventuellement entreprendre ensemble.

L’actualité du territoire nous a conduits à retenir le thème d’un débat citoyen sur  le processus de prise de décisions qui intéressent les citoyens.

Nous travaillons sur ce thème au sein du Cercle Condorcet et préparons une intervention pour introduire une réunion-discussion. Nous proposerons à notre de partenaire de le rencontrer à nouveau à la rentrée de septembre pour envisager les modalités concrètes de cette initiative.

15 décembre 2015 – Le Cercle Condorcet de la Vienne au Village de la Laïcité

Le tout jeune Cercle Condorcet de la Vienne était présent au Village de la Laïcité, place de la République à Poitiers, le 15 décembre 2015 – Extrait du discours du Collectif Laïcité de la Vienne

Nous avons commencé l’année marquant les 110 ans de la loi de séparation des églises et de l’état dans la malheureuse ferveur populaire suscitée par les attentats contre Charlie hebdo et une épicerie kasher. Ferveur pour défendre la liberté de la presse, la liberté d’expression, la liberté de conscience, la laïcité. Nous terminons cette année en guerre et dans l’état d’urgence adopté à la suite des innommables actes terroristes du vendredi 13 novembre qui, tuant 132 personnes, hommes et femmes, souvent jeunes, français et étrangers ; ils partageaient ensemble l’amour de la musique, ils échangeaient ensemble sur des terrasses de café. Les terroristes ont visé notre humanité et notre liberté et les symboles de notre vivre ensemble.

Encore dans l’émotion notre présence ici aujourd’hui 9 décembre 2015 marque notre détermination à proclamer la laïcité qui accolée à notre devise, Liberté Egalité Fraternité, fonde notre république…

(Extrait du discours du Collectif Laïcité)

Article de la Nouvelle République

Un forum citoyen le samedi 8 octobre

A la fin de l’année 2015, après les attentats de novembre et les élections de décembre, l’expression « on ne peut plus continuer comme avant » a été fréquemment utilisée tant par les responsables politiques que dans  les médias et sur les réseaux sociaux. Mais, qu’est-ce qui doit changer ?

Nous voulons réunir un grand nombre de citoyens pour réfléchir à ce qu’ils voudraient voir changer sous la forme d’un forum citoyen favorisant l’expression et le débat d’idées.

Un petit groupe de personnes, cuisiniers amateurs ou non, se chargera de la préparation du déjeuner, avec un intervenant anthropologue et cuisinier. Mise en pratique de l’idée de reconstruire le bien-vivre par le bien manger.

Conseil d’administration du 18 novembre 2015

Ce conseil d’administration se tient pendant une suspension de l’Assemblée générale constitutive.

Le Conseil d’Administration se renouvelant par tiers, il est procédé par tirage sort à la détermination de la durée du mandat des administrateurs :

  • Sont élus pour trois ans, Bernard GALENNE, Bernard KERLEAU et Laëtitia LERAUT.
  • Sont élus pour deux ans, Jean-Marie AUGUSTIN, Thierry PASQUIER et Jean-Louis
    SHAFF.
  • Sont élus pour un an, Hélène CARREYRE et Marc POUPART.

Les statuts prévoyant l’élection de 9 membres, au Conseil d’Administration, ce sont trois postes qui seront à pourvoir à la prochaine assemblée générale.

L’élection du bureau donne le résultat suivant :

  • Président, Bernard KERLEAU
  • Secrétaire, Laëtitia LERAUT
  • Trésorier, Bernard GALENNE
  • Membres, Pierre-Yves BOUTIN, Hélène CARREYRE

Assemblée générale constitutive du 18 novembre 2015

A l’ouverture de l’assemblée générale constitutive du 15 novembre 2016, plutôt que de faire une minute de silence de plus, nous avons lu le texte ci-dessous.

Les attentats de vendredi soir nous ont brutalement plongés dans l’horreur. Ils ont été commis dans des lieux, à proximité de la place de la République, dont la charge symbolique est forte. Dans un quartier aussi où se manifeste particulièrement le goût français pour les simples plaisirs de la table et de la conversation. Ce n’est probablement pas un hasard si ce sont des terrasses de café ou de restaurant qui ont été les premières cibles, suivies par un massacre dans un concert. C’est la convivialité la plus élémentaire qui a été visée. Et les réactions très vives à l’étranger donnent à penser que cet aspect de l’agression a été pleinement perçu.

Nous partageons pleinement  la peine des victimes et de leurs proches, et nous les assurons de notre soutien fraternel.

La violence de ces attaques terroristes ne peut évidemment être justifiée par aucune raison politique ou religieuse, quelle qu’elle soit. Plus que jamais, nous devons rester fermes sur les valeurs qui sont celles de la République : liberté, égalité, fraternité. Les trois termes sont également essentiels. C’est dans sa capacité à les faire vivre dans l’épreuve que se mesure la rigueur humaniste d’une société. Rappelons-nous sur ce point les mots du premier ministre norvégien (après le massacre d’Utoya) : «J’ai un message pour celui qui nous a attaqué et pour ceux qui sont derrière tout ça: vous ne nous détruirez pas. Vous ne détruirez pas la démocratie et notre travail pour rendre le monde meilleur. Nous allons répondre à la terreur par plus de démocratie, plus d’ouverture et de tolérance.»

Dans cet esprit-là, après les terribles assassinats du 13 novembre dernier, nous mettons en garde contre toute exploitation d’une émotion que nous partageons. Nous serons attentifs à  tout ce qui viserait à désigner une partie de la population comme bouc émissaire, ou qui chercherait, au-delà des mesures de sécurité nécessaires, à restreindre durablement les libertés fondamentales. Nul ne peut saisir ce prétexte pour dévoyer la laïcité, principe républicain d’organisation du pluralisme religieux, qui assure à chacun la possibilité de pratiquer le culte de son choix. Nous refusons la suspicion envers nos compatriotes de confession musulmane, qui ne sauraient être confondus avec les auteurs de ces actes dévoyés. Ce serait le prélude à des fractures qui sont celles-là même que les terroristes cherchaient à provoquer. Ils ont tué. Ne les laissons pas gagner.

(Communiqué du Cercle Condorcet de Paris)

PROCES-VERBAL DE L’ASSEMBLEE GENERALE CONSTITUTIVE DU CERCLE CONDORCET DE LA VIENNE LE MERCREDI 18 NOVEMBRE 2015

Après que Bernard KERLEAU ait donné lecture du communiqué rédigé par le Cercle Condorcet de Paris après les attentats du 13 novembre, les nouveaux membres du Cercle Condorcet de la Vienne, Louise MERLET, Jean-Pierre CARREYRE, Jean-Louis SCHAFF et Thierry PASQUIER se présentent.

Deux points sont ajoutés à l’ordre du jour : le compte-rendu de la conférence des Cercles Condorcet du 7 novembre et la présence du Cercle Condorcet de la Vienne au Village de la Laïcité, le 9 décembre à Poitiers.

I. Discussion des statuts et vote

Après quelques modifications, les statuts de l’association annexés au présent compte-rendu, sont adoptés à l’unanimité.

II. Élection des membres du Conseil d’Administration

Les personnes suivantes sont élues à l’unanimité membres du Conseil d’Administration : Jean-
Marie AUGUSTIN, Hélène CARREYRE, Bernard GALENNE, Bernard KERLEAU, Laëtitia LERAUT, Thierry PASQUIER, Marc POUPARD, Jean-Louis SCHAFF. Pierre-Yves BOUTIN est désigné par la Ligue de l’Enseignement de la Vienne membre de droit du Conseil d’Administration.

L’assemblée générale est suspendue quelques instants pour procéder à l détermination par tirage au sort de la durée de ce premier mandat des administrateurs et à l’élection du Bureau.
II. Discussion sur le montant de la cotisation annuelle et vote.

Le montant de la cotisation au comité de liaison des Cercles Condorcet étant à prendre en
considération pour déterminer celle des membres du Cercle Condorcet de la Vienne, Marc
POUPART fait au préalable le compte-rendu de la conférence des présidents des Cercles Condorcet qui s’est tenue le 7 novembre.

La réunion de Chambéry avait permis de mettre en évidence la grande diversité des Cercles. Leur outil principal de liaison est la page Condorcet de la Ligue, accessible à tous. Un Intranet est en projet pour partager des documents et des ressources.

Il apparait souhaitable que chaque Cercle se dote d’un blog ou d’un site Internet complété par la présence de membre sur les réseaux sociaux.

Les Cercles Condorcet peuvent constituer un lieu de formation utile pour des jeunes en service civique. Cela demande un minimum de ressources dont ils ne disposent pas toujours.

Le partage avec la Ligue pourrait être envisagé. Le Cercle Condorcet de Toulouse peut être consulté sur cette question.

La cotisation annuelle au comité de liaison est fixée à 150 €. Les petites structures peuvent ne
s’acquitter que de 80 € et les plus développées de 300 € ou plus.

Le comité de liaison sera réuni en mars si les cotisations rentrent bien et une séquence de trois heures au moins sera consacrée aux Cercles Condorcet au congrès de la Ligue qui se tiendra à Strasbourg du 23 au 26 juin.

Après discussion, le montant de la cotisation annuelle des membres du Cercle Condorcet de la Vienne est fixé par un vote à l’unanimité, à 25 €.

III. Discussion sur le statut de membre de soutien de l’Association et le montant de la
cotisation correspondante – Vote

Le statut de membre de soutien, initialement, initialement envisagé dans les statuts, ayant été
supprimé, ce point de l’ordre du jour est devenu sans objet.

IV. Autorisation d’ouverture d’un compte bancaire

L’autorisation pour l’ouverture d’un compte bancaire est votée à l’unanimité. Il sera donné priorité à une banque coopérative.

Le président et le trésorier auront la signature.

IV. Discussion et vote de la note d’orientation

Après discussion et amendements, la note d’orientation jointe en annexe est acceptée à l’unanimité.

V. Présence au village de la laïcité

Plusieurs personnes se portent volontaires pour être présentes le 9 décembre.
L’inauguration aura lieu à 12 h 30 et la manifestation devrait se poursuivre jusqu’à 17 h.
Une affiche et des tracts présenteront le Cercle. Hélène CARREYRE réalisera l’affiche.

V. Questions diverses

La presse locale sera sollicitée pour annoncer la création du Cercle Condorcet de la Vienne.
La présence sur Internet doit être organisée rapidement. Thierry PASQUIER propose de préparer le site.

Le premier conseil d’administration du Cercle Condorcet de la Vienne se tient à la suite de cette assemblée générale constitutive.